En Français

Website: 
http://

PRIORITÉS DE L’ARCHIDIOCÈSE DE 2017 À 2020

 

À la suite du processus de consultation et de discernement qui a eu lieu au printemps et à l’été 2017 avec les laïques en poste de responsabilité et les employés, les femmes consacrées, et le clergé de l’archidiocèse, j’ai entendu, j’ai prié, et maintenant j’offre ces priorités pour l’archidiocèse de Regina pour les deux à trois prochaines années.  C’est avec intérêt que je travaillerai avec le clergé de l’archidiocèse, les employés, les responsables des paroisses, les croyants laïcs, les organisations catholiques et les partenaires de la communauté qui réfléchiront et identifieront des buts qui appuient ces priorités, que notre Dieu aimant – Père, Fils et Esprit Saint – a mises dans notre cœur.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                

Puisque Dieu a « brillé dans nos cœurs pour faire resplendir la connaissance de sa gloire qui rayonne sur le visage du Christ » (2 Cor. 4, 6), dans l’archidiocèse de Regina, nous nous croyons interpelés à soutenir et à renforcer une Église qui est :

1.   Construite d’une communauté paroissiale croyante, vitale et viable

Un archidiocèse en santé et des paroisses fortes sont liés ensemble.  Chaque paroisse est unique : rurale ou urbaine, grande ou petite, avec sa propre vitalité et ses défis.  Et chacune, avec sa propre dynamique, est appelée à être une communauté de foi authentique, où la personne qui s’y présente se sent intégrée, peut grandir en disciple de Dieu à travers la vie sacramentelle et l’enseignement de l’Église, et est fortifiée pour mieux vivre et aimer dans sa famille, sa place de travail et sa communauté.  Les paroisses en santé ont besoin d’espaces opérationnelles pour les différents ministères, avec des gens prêts à servir et vivant la miséricorde de Dieu à la paroisse et à l’extérieur de la paroisse, et avec des ressources spirituelles, financières, humaines, et matérielles durables.

2.     Vivante dans son évangélisation et sa formation de disciples

Jésus, le Verbe fait chair, désire ardemment nous rencontrer et nous attirer dans son amour.  Notre monde a besoin de rencontrer Jésus, et chacun et chacune de nous avons besoin de Le rencontrer sans cesse.  C’est le cœur d’un monde transformé par Dieu (réf. Pape François, La joie de l’évangile, 1, 3, 8-11).

a.       en facilitant des rencontres avec Jésus

Nous avons besoin d’aller où sont les gens, avec une meilleure capacité de parler de Jésus, de Lui présenter les autres et d’avoir confiance en Dieu pour qu’Il parle et agisse puissamment dans nos vies.  Nos communications personnelles et collectives doivent toujours être une invitation à rencontrer et à suivre Jésus comme disciple.

b.      en préparant les disciples à vivre en témoins authentiques
Le monde a besoin de témoins de Jésus, des changements que le Seigneur a apportés dans nos vies : la joie, la paix, le pardon, l’amour, et la vraie joie qui provient de la foi (réf. Ga 5, 22-23).  Comme disciples de Jésus, nous avons besoin d’encourager et de rechercher une éducation continue, de la formation, et une profonde croissance personnelle, pour notre propre salut et pour que nous puissions être des signes de l’amour de Dieu constamment présent dans le monde.

c.       en formant et en appuyant des dirigeants laïcs et des membres du clergé forts
Nous avons besoin d’encourager le leadership et développer des leaders laïcs et des membres du clergé au niveau de la paroisse et du diocèse qui peuvent développer de nouvelles habiletés, qui utilisent efficacement les meilleures pratiques pour former des disciples, et qui bâtissent l’unité parmi les enfants de Dieu.


 3.   À l’écoute, engagée dans les dialogues, et recherchant la justice et la réconciliation

Le pape François nous demande d’être une Église en dialogue, une communauté réconciliée et de réconciliation, qui donne son témoignage dans un monde qui conteste souvent la pertinence et la crédibilité de la foi.  Nous avons besoin de nous aimer les uns les autres ainsi que nos voisins avec une ouverture et une humilité qui invite à une relation et à un engagement dans plusieurs domaines : rechercher la vérité et la réconciliation entre les personnes; travailler pour la justice et le bien commun et pour défendre la dignité de la personne humaine; tendre la main à ceux et celles qui ont été blessés ou aliénés par l’Église; encourager les relations et la coopération avec nos partenaires œcuméniques et d’autres communautés de foi; engager la culture dans un dialogue; et apprendre à faire face aux conflits et aux tensions personnelles et ecclésiales de manière évangélique.

 4.   Grandissante avec des intendants et intendantes fidèles et responsables

Pour être capables de partager les dons qui nous ont été donnés (1 P 4, 10), nous avons besoin de travailler ensemble pour planifier, d’une manière transparente, le futur de l’archidiocèse et de nos paroisses.  Nous devons bâtir et développer notre travail ensemble vers la générosité et la responsabilité, la stabilité financière et l’intendance responsable, en faisant confiance à Dieu qu’Il nous fournira ce dont nous avons besoin dans son abondante générosité.

PASTORAL LETTER  FROM THE BISHOPS OF SASK. ON THE THEODORE SCHOOL RULING

Cher frères et sœurs dans le Christ,

Comme vous le savez probablement, le juge Donald Layh a rendu sa décision dans l’affaire Theodore le 20 avril 2017.  Le gouvernement de la Saskatchewan ne peut plus assurer le financement des élèves non-catholiques qui sont inscrits dans une école catholique en Saskatchewan.  Cette décision sera en vigueur le 30 juin 2018.  Cette décision protège la continuité des systèmes d’écoles catholiques, mais elle enlève le financement qui était disponible pour nos frères et sœurs des autres traditions chrétiennes et des autres religions dont les enfants avaient la permission d’étudier dans les écoles catholiques.  Ceci a soulevé plusieurs questions et créé de l’incertitude pour les élèves, les parents, les employés et les autres membres de la communauté des écoles catholiques.

Aussitôt que la décision a été communiquée, le premier ministre de la Saskatchewan, Brad Wall, et le ministre de l’Éducation, Don Morgan, ont déclaré publiquement leur appui pour l’éducation catholique et leur déception face à la décision de la cour.  Le lundi 1er mai, le premier ministre a indiqué que le gouvernement invoquera la « disposition de dérogation » qui donne à la province cinq années pour déterminer comment répondre à la décision de la cour.  Le chef de l’opposition, Trent Wotherspoon, a souligné l’accord de son parti avec l’utilisation de la « disposition de dérogation » pour ce cas-ci.  Pour tout cela, nous sommes profondément reconnaissants.

Pendant ce temps, l’association des conseils scolaires catholiques de la Saskatchewan, avec l’appui unanime des huit conseils scolaires de la province, a annoncé le 28 avril qu’ils en appelleront de la récente décision de la cour dans l’affaire Theodore.  Le gouvernement n’a pas encore précisé s’il en appellera de la décision. 

Les tensions actuelles concernant le financement de l’enseignement religieux auront un impact profond et durable sur l’église catholique de la Saskatchewan, son rôle dans l’éducation, nos relations avec nos partenaires œcuméniques et interreligieux, et avec la communauté en général.  Vivre dans une société pluraliste nécessite de prendre des décisions difficiles.  En tant que représentants de l’église catholique en Saskatchewan, c’est notre espoir profond que notre société permettra aux différentes confessions religieuses de jouer un rôle constructif en éducation ainsi que dans d’autres domaines de notre vie commune et que les écoles catholiques puissent continuer d’accueillir les enfants des familles qui aspirent à une éducation basée sur la foi.  Nous avons beaucoup à offrir et la société a beaucoup à perdre si les croyances religieuses sont marginalisées et nos valeurs ne contribuent plus au bien commun.

Nous vous encourageons à faire savoir à vos élus (votre membre de l’Assemblée législative, le ministre de l’Éducation Don Morgan, le premier ministre Brad Wall, et le leader du NPD Trent Wotherspoon) que vous approuvez la décision du gouvernement d’invoquer la disposition de dérogation.  Vous pourriez aussi exprimer votre espoir que le gouvernement en appellera la récente décision de la cour dans l’affaire Theodore.  Une liste des membres de l’Assemblée législative​ est disponible à http://www.legassembly.sk.ca/mlas/ .  De l’information additionnelle (en anglais) est disponible à http://www.scsba.ca/theodore-case . Vous pourriez choisir de rédiger votre propre lettre, d’envoyer un courriel en utilisant le formulaire électronique (en anglais) présenté à http://www.catholicedspirit.ca/, d’envoyer une lettre signée par vos paroissiens et paroissiennes, ou d’utiliser la lettre que nous avons incluse  pour votre convenance.

Nous vous partageons aussi la lettre qui a été envoyée aux parents des élèves des écoles catholiques du Conseil scolaire des écoles catholiques près de votre paroisse.  Nous prenons cette occasion pour redire notre solide appui aux conseils scolaires catholiques de la province.

Merci pour votre soutien continu à l’éducation catholique.  S’il vous plait, gardez les élèves, les enseignants, et les associés de nos écoles catholiques dans vos prières durant ces temps cruciaux.

Vôtre dans le Christ ressuscité,

Most Rev. Donald Bolen, Archbishop of Regina
Most Rev. Albert Thevenot, Bishop of Prince Albert
Most Rev. Murray Chatlain, Archbishop of Keewatin-Le Pas
Very Rev. Fr. Kevin McGee: Saskatoon Diocesan Administrator
Most Rev. Bryan Bayda, Ukrainian Eparchial Bishop of Saskatoon

 

Lettre aux représentants élus pour l’appui à : L’éducation catholique en Saskatchewan.

À l’honorable Brad Wall, premier ministre de la Saskatchewan; l’honorable Don Morgan, vice-premier ministre de la Saskatchewan et ministre de l’Éducation; et M. Trent Wotherspoon, chef de l’opposition

Je vous écris aujourd’hui en tant que supporteur de l’éducation catholique en Saskatchewan.  Je le fais spécifiquement à la lumière des restrictions sur le financement de l’éducation pour les élèves non-catholiques qui proviennent de la récente décision du juge Donald Layh contre la division scolaire séparée catholique romaine de Christ the Teacher et le gouvernement de la Saskatchewan.

Je juge bon l’annonce concernant l’invocation de la « disposition de dérogation » et l’appui de l’opposition pour cette mesure.  Cela est réconfortant pour les parents qui ont à faire face à l’incertitude pour l’éducation de leurs enfants due à la décision de la cour.

Afin d’assurer que les parents qui désirent une éducation basée sur la foi pour leurs enfants puissent continuer ainsi, j’encourage le gouvernement à appeler de cette décision avec Christ the Teacher et les sept autres commissions scolaires catholiques de cette province.  J’encourage aussi le parti de l’opposition à soutenir cet appel.

Je vous demande de continuer à utiliser les mesures légales nécessaires pour appuyer l’option éducative du système séparé de l’école catholique pour les jeunes de la Saskatchewan.

Merci de votre temps et merci pour la protection de la liberté religieuse et éducative des gens de la Saskatchewan.

 

Signature:  _____________________________________________

Nom imprimé: _____________________________________________

Adresse:    ____________________________________________

Réaction des évêques catholiques de Saskatchewan à l'euthanasie et au suicide médicalement assisté Journée mondiale des malades, 11 février 2017

Introduction

Il y a deux ans, la Cour suprême du Canada invalidait les articles de loi interdisant l'euthanasie et le suicide médicalement assisté (SMA). Depuis, de concert avec tous les diocèses et organismes catholiques du pays, et souvent aussi avec l'appui d'autres communautés chrétiennes et confessions religieuses, nous avons tenté d'exprimer et d'articuler notre opposition au SMA et à l'euthanasie.

● En juillet 2015 ainsi qu'en mars 2016, dans des lettres pastorales, nous avons fait valoir que la souffrance ne justifie pas l'élimination d'une vie humaine; que l'accès aux soins palliatifs, avec une prise en charge adéquate des symptômes et de la douleur, doit être amélioré pour offrir à toutes et tous une alternative réelle à l'élimination d'une vie en réponse au soulagement de la souffrance; que la liberté de conscience du personnel médical et des administrateurs des établissements de santé doit être respectée1.

● Pour définir notre position sur le SMA et en informer les fidèles, nous avons établi un comité formé de représentants d'établissements de santé catholiques, de notre éparchie et de nos diocèses respectifs. Ce comité nous a aidés à mobiliser les fidèles dans la défense de notre cause; à réunir des partenaires oecuméniques et interreligieux pour rédiger, au printemps de 2016, une déclaration commune de soutien aux soins palliatifs et à la protection de la liberté de conscience, et à envoyer une délégation interreligieuse à l'Assemblée législative provinciale avec notre message2; à la préparation du matériel de promotion de la vision catholique de soins pour les mourants, y compris de brèves vidéos sur les soins palliatifs et les soins de longue durée3.

● Les cinq évêques de la Saskatchewan commanditent Emmanuel Care, qui coordonne le ministère des soins de santé catholique en Saskatchewan. Emmanuel Care et le personnel des établissements catholiques ont élaboré ensemble une politique qui énonce sans équivoque que nos établissements n'offriront pas le SMA. Ces actions publiques, de pair avec les interventions privées et le développement de réseaux de relations, ont permis de rallier un soutien important dans le but d’assurer l'avenir de la liberté de conscience au personnel médical, qu'il soit catholique ou d'une autre confession.

● Nos diocèses ont travaillé d'arrache-pied pour offrir à des éthiciens et des responsables catholiques l'occasion de former nos pasteurs, nos responsables laïcs, et les fidèles aux enseignements de l'Église par rapport à l'évolution de nouvelles réalités dans notre société.

À ce moment critique de la mise en oeuvre du SMA dans notre système de santé, nous avons jugé opportun de publier trois nouveaux textes, chacun conçu dans un but et pour un public particuliers. Il y a d'abord une lettre pastorale, « Vivre sa fin de vie », adressée à nos soeurs et frères dans la foi et à toutes les personnes dotées du don de vie. Le but de cette lettre consiste à engager un dialogue culturel, car nous sommes conscients que beaucoup ne comprennent pas notre opposition au SMA comme geste de compassion. Nous avons voulu exprimer ce en quoi nous croyons (plutôt que ce à quoi nous nous opposons), le défi que peut représenter le fait de placer notre confiance en Dieu, et démontrer comment notre foi invite à l'espérance. Puis, nous avons rédigé une réflexion pastorale sur Jésus : « La Parole qui est la vie », qui place le mystère pascal au coeur de notre compréhension de la signification de la mort humaine. Elle se veut une catéchèse formative pour nos propres fidèles d'abord, mais elle peut s'avérer utile à tous nos soeurs et frères chrétiens également. Enfin, nous avons mis au point des orientations pastorales, adressées aux prêtres, aux diacres et aux fidèles catholiques, destinées à apporter du soutien et des conseils à ceux qui oeuvrent auprès des mourants. Nous avons élaboré ces lignes directrices dans l'espoir qu'elles aident les personnes qui offrent un accompagnement pastoral aux mourants à suivre Jésus fidèlement, tout en étendant l'invitation de foi et de vie du Christ aux mourants tentés par le choix des circonstances de leur propre mort.

Cordialement,

Mgr Donald Bolen J. Mgr Murray Chatlain, Archevêque de Regina Archevêque de Keewatin-Le Pas

Mgr Bryan Bayda Mgr Albert Thévenot, Évêque éparchial de Saskatoon Évêque de Prince Albert

R. P. Kevin McGee, Administrateur diocésain de Saskatoon

1 http://saskatoonrcdiocese.com/sites/default/files/lettre_pastorale_sur_le_suicide_assiste_0.pdf et http://saskatoonrcdiocese.com/sites/default/files/bishop/letters/pastoral_letter_march_2016.pdf .

2 http://ecumenism.net/archive/docu/2016-06-21_saskatchewan-interfaith-statement-on-freedom-of-conscience-and-palliative-care.pdf

3 https://vimeo.com/193720740 et https://vimeo.com/193720005 .

______________________________________________________________________________

Une déclaration pour la communauté Musulmane
des évêques Catholiques de la Saskatchewan

30 janvier 2017

Chers frères et sœurs de la communauté musulmane de la Saskatchewan,

Au nom de la communauté catholique, nous voulons exprimer notre peine profonde face aux événements récents et tragiques qui ont eu lieu dans la ville de Québec, et vous offrir nos condoléances et prières pour les intentions de votre communauté qui souffre en ce moment.  Plus tôt aujourd’hui, le Saint-Père, Pape François, a exprimé ses prières pour les victimes et les blessés de l’attentat dans la ville de Québec, ainsi que pour leurs familles, demandant au Seigneur de les réconforter et de les consoler durant ces épreuves.

Nous sommes solidaires avec vous et tous les représentants des groupes confessionnels en condamnant la violence, principalement la violence au nom de Dieu, dont le nom est « Paix ».  La violence profane le nom de Dieu.  Ce geste insensé viole la sacralité de la vie humaine et le respect d’une communauté en prière et de leur lieu de culte.

Dans son message pour la paix de 2017, le pape François a dit : « Puissions-nous nous consacrer en prière et en action à bannir la violence de nos cœurs, nos mots, et nos actions, pour devenir un peuple non-violent et construire des communautés non-violentes qui prennent soin de notre terre commune. Rien n’est impossible si nous nous tournons vers Dieu en prière.  Tout le monde peut devenir un artisan de paix. »

Ensemble, nous prions avec vous que Dieu, qui est  « Paix », vous réconforte et nous amène tous ensemble à marcher dans la paix et la solidarité.  Nous nous engageons à collaborer avec vous et tous les gens de bonne volonté, pour amener la paix et nous unir à nos frères et sœurs de la foi musulmane.

En solidarité et paix,

Les évêques catholiques de la Saskatchewan

Archevêque Donald Bolen, archidiocèse de Regina
Archevêque Murray Chatlain, archidiocèse de Keewatin-Le Pas
Évêque Bryan Bayda, Éparchie de Saskatoon
Évêque Albert Thévenot, diocèse de Prince Albert
Très Révérant Kevin McGee, diocèse de Saskatoon

 

 

Déclaration'sur'la'liberté'religieuse'
Groupe'consultatif'interreligieux'chrétien'
du'Conseil'canadien'des'Églises'

----------------------------------------------------------------------

MESSAGE DU PAPE FRANÇOIS POUR LE CARÊME 2017

___________________________________________________________

         

CONSEIL PASTORAL FRANCOPHONE INTER - DIOCÉSAIN DE LA SASKATCHEWAN

Le Conseil pastoral francophone interdiocésain de la Saskatchewan (CPFIS) a une réunion dans chaque diocèse de la province au moins une fois par année avec l’évêque du diocèse.  Le CPFIS dialogue avec  les évêques au sujet des défis et des besoins des paroisses francophones et bilingues.  Inclus ci-dessous sont des sujets d’intérêt des  paroisses francophones et bilingues de la province.

  • Fonds Raymond Carignan – Le Fonds Raymond Carignan a été fondé afin de pouvoir offrir des bourses pour appuyer des initiatives religieuses aux jeunes catholiques de nos paroisses.  Un certain montant d’argent est versé dans le fonds Raymond Carignan chaque année.  Cette année le CPFIS a versé 3000$ à la Fondation Fransaskoise, ce montant d’argent a été remis au Fonds Raymond Carignan.  Aujourd’hui le Fonds Raymond Carignan a accumulé $10,137.86.  Merci   à tous ceux et celles qui ont contribués à la dernière campagne de la fondation.
  • Journée Mondiale de la Jeunesse – L’idée d’avoir un pèlerinage interdiocésain francophone pour les jeunes des paroisses francophones et bilingues est discutée.  L’abbé Jean-Marc Mireau organise le pèlerinage.  La Journée mondiale de la jeunesse aura lieu en 2016.
  • Politique linguistique– Les évêques sont encouragés à recruter activement des prêtres d’expression française/bilingue.  Le CPFIS suggère que les évêques fassent leur possible pour que les paroisses soient servies en français.  Monseigneur Albert Thévenot est encouragé de rencontrer Florent Bilodeau ou André Moquin pour présenter la Politique Linguistique aux prêtres du diocèse de Prince Albert.  La politique linguistique a été présentée aux prêtres des diocèses de Régina et de Saskatoon.
  • Monseigneur Albert Thévenot  est l’évêque représentant de la province au CPFIS, la présence continuelle des évêques.  Un effort à établir une liaison entre les paroisses et les écoles fransaskoises est un des buts du CPFIS.
  • Diocèse de Saskatoon – Louise Bussière fait partie de la Commission de Liturgie du diocèse.  Aussi Monseigneur Donald Bolen est prêt à mettre sur pied un organisme équivalant du CPFAR, (le conseil pastoral francophone de l’archidiocèse à Régina)  pour les Francophones du diocèse de Saskatoon.  Le but de cet organisme  serait de se pencher sur les défis et les besoins des paroisses francophones et bilingues du diocèse de Saskatoon.
  •  Messe pour les Francophones – Une proposition de célébrer une messe pour les Francophones chaque deux ans dans un des trois diocèses a été adoptée par le CPFIS.   La prochaine messe sera en 2014.  Une réunion d’information pour les  Francophones de la province aura lieu la même fin de semaine que la messe pour les Francophones.

 Le CPFIS cherche toujours à bien communiquer avec les paroisses francophones et bilingues.  Si vous voulez recevoir de plus amples renseignements concernant le travail du CPFIS, n’hésitez pas de contacter le président, Michel Lepage (306- 258-4623 ou mdlepageatyahoo [dot] ca) ainsi que le vice-président, Marcel Michaud (306-584-3636 ou mcmichaud2003atyahoo [dot] ca).

________________________________

Urban Aboriginal Non-Aboriginal Relations Ministry:
(presented by Sr ReAnne Letourneau, p.m., and others) 


Florent Bilodeau: Gestion Scolaire Francophone en Saskatchewan 1867-2013



Rev. Dr John Meehan, S. J., on the Jesuitness of Pope Francis:

________________________________

What's New

Levée de fonds de tourtières

Last updated on November 10, 2015

Levée de fonds de tourtières

La grande famille de Saint-Jean-Baptiste vous invite à déguster les délicieuses tourtières, faites avec soin par l’équipe dynamique de Marie-Rose et René Archambault. Soit dit en passant, vous êtes priés d’inscrire votre nom sur la liste affichée dans le corridor  pour aider à la cuisine. Cette vente se fait coutumièrement chaque année, de novembre à décembre, dans le cadre d’une levée de fonds. Le prix de chaque grande tourtière est de 15 $ et de 7$ par petite tarte. Ne manquez pas l’occasion d’en manger cette année surtout à l’approche des fêtes. Et sur Vous pouvez passer votre commande ou acheter et ramasser directement après la messe le dimanche. Merci!

A Votre Attention

Last updated on May 27, 2015

Le pape François a désigné l’année 2015, comme étant l'année de la vie consacrée. L'Association des soeurs de l'archidiocèse de Regina (SARA : The Sisters Association of the Archidiocese of Regina ), parraine une célébration pour tous les fidèles de l'archidiocèse de Regina, avec pour but de rendre grâce à Dieu, pour le don de la vie consacrée à l'Eglise et au monde. Cette célébration a lieu le samedi 13 Juin de 09h30 à 15 h30 à la paroisse Holy Child de Regina. Ce sera une occasion de regarder le passé avec gratitude, le présent avec passion et l'avenir avec espérance! La supervision des activités pour enfants est prévue, afin d’aider les parents qui veulent prendre part à l’évènement.

La date limite d’inscription est le 1er juin 2014. Vous trouverez plus de détails sur l’affiche, se trouvant dans la salle Langevin. Au plaisir de vous compter nombreux ce jour-là !

New Archbishop appointed for Rimouski

Last updated on May 6, 2015

His Holiness Pope Francis today named the Most Reverend Denis Grondin Archbishop of Rimouski. At the time of his appointment, Bishop Grondin was Auxiliary Bishop of Québec. He succeeds the Most Reverend Pierre-André Fournier who died in office January 10, 2015, at the age of 71. At the time of his death, Archbishop Fournier was also President of the Assembly of Québec Catholic Bishops. Since then, the Reverend Benoît Hins, the former Vicar General, has been Diocesan Administrator of Rimouski, while the Most Reverend Paul Lortie, Bishop of Mont-Laurier, was elected President of the Assembly of Québec Catholic Bishops.

Bishop Grondin was born on October 23, 1954, in Rimouski. He completed his secondary school studies at the Seminaire Saint-Francois and the Seminaire Saint-Augustin. He then pursued his collegial studies in health sciences at the Quebec Minor Seminary and obtained a Bachelor's degree in medicine. Following his pastoral internship in the educational system in...

Read More

Message Du Pape Francois Le Carême 2015

Last updated on February 27, 2015

Le Carême est un temps de renouveau pour l’Église, pour les communautés et pour chaque fidèle. Mais c’est surtout un « temps de grâce » (2 Cor 6, 2). Dieu ne nous demande rien qu’il ne nous ait donné auparavant : « Nous aimons parce que Dieu lui-même nous a aimés le premier » (1 Jn 4, 19). Il n’est pas indifférent à nous. Il porte chacun de nous dans son cœur, il nous connaît par notre nom, il prend soin de nous et il nous cherche quand nous l’abandonnons. Chacun de nous l’intéresse ; son amour l’empêche d’être indifférent à ce qui nous arrive. Mais il arrive que, quand nous allons bien et nous sentons à l’aise, nous oublions sûrement de penser aux autres (ce que Dieu le Père ne fait jamais), nous ne nous intéressons plus à leurs problèmes, à leurs souffrances et aux injustices qu’ils subissent… alors notre cœur tombe dans l’indifférence : alors que je vais relativement bien et que je suis à l’aise, j’oublie ceux qui ne vont pas bien. Cette attitude égoïste, d’indifférence, a pris...

Read More

Here is a YouTube link to a recording of a presentation given at Paroisse Saint Jean-Baptiste on Sunday 16 March 2014.
https://www.youtube.com/watch?v=SKjqnPOkGd4 

Pages