Alt

Le Christ est ressuscité! Joyeuses Pâques à toutes et tous!

Lorsque Jésus a appelé ses disciples pour la première fois, il les a invités à quitter leur foyer, la sécurité de leur vie, pour le suivre. Et quand, après la dévastation de sa mort, ils ont trouvé la pierre enlevée, quand ils ont trouvé le tombeau vide, quand le Seigneur ressuscité est venu marcher à leurs côtés, quand il leur a montré ses mains et son côté blessés, leur monde a de nouveau basculé. Bientôt remplis l'Esprit Saint, ils ont été envoyés, dans la joie, dans une voie entièrement nouvelle, au-delà des limites du familier.

Depuis des années, j'ai un rêve récurrent. Jusqu'à il y a quelques jours, je n'avais pas pensé que ce rêve était lié à Pâques. Chaque fois que je fais ce rêve, j'en suis profondément ému. Il se présente sous deux formes. Sous la première, je suis un jeune enfant, errant dans la cour de la ferme familiale, puis je décide de quitter la cour et de m'aventurer dans le champ, au-delà de la sécurité de la cour. Et j'y trouve un endroit, pas très loin, un bosquet d'arbres avec de hautes herbes des prairies, un abri, non loin de la cour de ferme, mais un endroit où je suis accueilli, un endroit qui a déjà été habité, un beau lieu accueillant.

Sous sa seconde forme, mon rêve a rapport avec notre petite église de campagne de Sainte-Élisabeth, à quelques centaines de mètres de notre ferme. Dans mon rêve, cette fois en tant qu'adulte, je sors de la cour de l'église, au-delà du cimetière, par les prairies un peu vallonnées, et je trouve une vieille maison, un bâtiment à explorer, un lieu de découverte.

Un jour, après avoir fait encore ces rêves, je suis retourné à la maison de mon enfance et dans notre petite paroisse de campagne, et j'ai erré à la recherche d'une trace de l'un ou l'autre de ces endroits, mais n'en ai trouvé aucune, seulement une belle prairie ouverte. Ces rêves, étrangement, parlent d'un trésor caché dans ces champs, un trésor lié au passé, comme si la terre portait ses propres souvenirs auxquels nous ne pouvons pas tout à fait accéder. Par-dessus tout, ils parlent d'un trésor que nous trouvons en quittant la sécurité de la maison, en quittant le bâtiment de l'église et en apportant tout ce que nous avons reçu et appris, et sommes devenu, dans un dialogue et un engagement actif avec le monde qui nous entoure.

Être baptisé dans la mort et la résurrection du Christ, vivre une foi pascale, c'est faire partie d'une communauté qui est appelée à aller dans des lieux de lutte, de souffrance, de ténèbres, et à être — surtout en actes — un témoin de la vie. C'est être une communauté, comme le décrit saint Paul aux Corinthiens, qui est « En toute circonstance [...] dans la détresse, mais sans être angoissés; nous sommes déconcertés, mais non désemparés; nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés; terrassés, mais non pas anéantis. Toujours nous portons, dans notre corps, la mort de Jésus, afin que la vie de Jésus, elle aussi, soit manifestée dans notre corps » (2 Cor. 4, 8-10).

La pandémie a été difficile pour nous en tant que société, de même qu'elle a été difficile pour nous en tant qu'Église. Nous avons dû apprendre de nouvelles façons de construire la communauté, de nouvelles façons d'aller vers les autres, de nouvelles façons d'évangéliser. Nous avons été tirés de notre zone de confort. Nous avons été déplacés et sommés de trouver une nouvelle place dans l'ensemble des choses. En ces deuxièmes Pâques de la pandémie, après une année vécue entre deux carêmes pour que quelque chose de nouveau mûrisse en nous, je pense que le Seigneur ressuscité, dans la puissance du Saint-Esprit, nous interpelle.

Aussi sûrement que la première équipe de disciples, des pêcheurs, des percepteurs d'impôts, des gens de toutes sortes, est allé dans le monde avec le pouvoir de l'Esprit Saint, aussi sûrement que ces champs derrière moi — qui semblent maintenant plutôt stériles — deviendront bientôt un lieu de croissance, de beauté et de fécondité, de même l'Esprit Saint prépare en nous un renouveau. Toute voie nouvelle devra être fidèle à la sagesse du passé, ce qui ne signifie pas pour autant qu'il faille refaire les choses comme elles l'ont toujours été. Jésus a dit à ses disciples que toute personne formée pour le royaume est

« comparable à un maître de maison qui tire de son trésor du neuf et de l’ancien » (Mt 13, 52).

Ce discernement s'impose maintenant à nous dans l'église. Certains de ces aspects semblent assez clairs. Fidèles au Seigneur lui-même, nous devons écouter attentivement les personnes blessées qui se trouvent parmi nous, et en particulier les personnes à qui nous, en tant qu'Église, avons infligé des blessures. Nous devons apprendre à accompagner notre prochain d'une manière véritablement compatissante, à la manière du Christ. Nous devons être centrés sur la mission. Modelés par la mort et la résurrection du Christ, nous devons nous engager dans le monde qui nous entoure, non pas avec colère, non pas dans une perspective de pouvoir, mais avec un esprit de dialogue, une humble volonté d'apprendre, une volonté d'inspirer, avec des convictions sur la valeur et la dignité de la vie à défendre, en ne cessant de prier que l'Esprit du Seigneur ressuscité nous guide.

Comme dans mes vieux rêves récurrents, c'est hors de notre zone de confort que nous trouverons la vie humaine, avec toutes ses souffrances et ses meurtrissures, ses bénédictions et ses joies, son histoire variée et ses promesses, sa beauté et ses luttes, ses merveilles et son mystère. Le discipolat chrétien est une aventure, initiée par un Dieu à l'œuvre dans le monde créé, agissant dans l'ordre créé des choses. Accueillons-le à nouveau.

Viens, Esprit Saint, remplis le cœur de tes fidèles et allume en eux le feu de ton amour! Envoie ton Esprit et ils seront créés! Et tu renouvelleras la face du monde.

Encore une fois, Joyeuses Pâques!

Bien à vous dans le Christ,

+ Donald Bolen Archevêque de Regina

DJB:bg

Regardez le message vidéo ici

AttachmentSize
PDF icon Easter_Message_2021_FR-CA.pdf182.87 KB

Page URL: http://archregina.sk.ca/news/2021/04/02/archbishop-dons-easter-message-en-francais